COMMENT ADOPTER LA BONNE POSTURE EN TELETRAVAIL ?

On s’installe devant la table pour le petit-déjeuner. Ensuite dans nos véhicules ou dans les transports en commun pour aller au travail. Puis au travail, c’est la même chose. Des études montrent qu’un individu reste assis 8 à 12 heures en moyenne, ces heures assis peuvent nuire à la santé si on n’adopte pas une bonne posture. 

Dans cet article, vous trouverez des conseils pour adopter une bonne posture sur un siège de bureau. Grâce à ces solutions, vous allez protéger votre corps et éviter les troubles musculosquelettiques (TMS).

N’hésitez pas à revenir sur le sommaire thématique


ou consulter notre livre blanc Comment bien s’équiper pour le télétravail ? Un guide pratique et ergonomique pour bien optimiser votre poste de travail selon vos besoins ergonomiques.

LA BONNE POSTURE ET SES AVANTAGES

Avoir une bonne posture c’est répondre au besoin et attente de votre corps pour son bon fonctionnement. Les avantages de cette bonne posture peuvent être ressentis sur l’instant ou à la longue sur votre corps et dans votre esprit. Cela permet ainsi d’améliorer votre productivité. 

Les avantages d’adopter une bonne posture : 
  • Premièrement, réduire les maux et les douleurs pour votre corps; 
  • Deuxièmement, mieux respirer en libérant votre cage thoracique ; 
  • En plus, protéger vos articulations ;
  • Enfin, être plus dynamique et efficace.

Comment être bien assis à son bureau ?

Votre position assise va dépendre, dans un premier temps, de ce que vous faites sur votre poste de travail. Lorsque vous êtes devant votre bureau et que vous faites beaucoup de saisie de documents. La posture peut être différente de celles qu’on peut utiliser pour de la vérification de données, de la prise d’appels ou de la consultation de site internet. En d’autres termes, tous ces facteurs sont à prendre en compte afin d’adopter une posture dynamique et ne plus souffrir de maux de dos. Tout au long de la journée, les muscles travaillent, commençons par la nuque qui contribue au maintien de la tête.

Quant à eux, les muscles du dos et du tronc travaillent pour maintenir une bonne posture. Se tourner, s’approcher afin d’agir sur le clavier, la souris ou bien prendre des notes. 

Le choix de l’aménagement de poste est aussi un point à prendre en compte, car il contribue à votre confort au bureau et à être plus efficace au travail. C’est donc pour cela que le choix d’un bon siège est primordial pour avoir une bonne position assise.

Par conséquent, lorsque vous êtes assis sur votre siège de bureau, veillez à :

  • Le port de tête naturel : L’appuie-tête est impératif pour le maintien du cou, il permet à la tête de se tenir droit et garder le regard bien droit. L’écran doit être bien positionné afin que votre tête garde une bonne position sans trop bouger, elle ne doit pas être en l’air ou baissée. La distance parfaite de votre écran est la longueur du bras.
  • Les avant-bras : Ils doivent être soutenus par le bureau ou les des accoudoirs de manière parallèle à vos cuisses et perpendiculaires à votre dos. Les accoudoirs doivent être réglés à la même hauteur que le bureau si vous en avez la possibilité. Pensez à relâcher vos épaules. 
  • Les jambes : Elles ne doivent pas être croisées, les genoux ne doivent pas être supérieurs au bassin. Il faut répartir votre poids tout au long de vos cuisses, ces derniers doivent être parallèles à la plateforme. Garder les jambes croisées complique le bon maintien de la colonne vertébrale et des épaules.
  • Le dos : Afin d’éviter toutes douleurs dorsales, coller le bas du dos à la partie inférieure du siège, cela permet à la colonne vertébrale d’être le plus soutenu possible tout en gardant sa courbure naturelle. Par exemple : si vous n’avez pas la possibilité de vous tenir bien au fond du fauteuil, optez pour un cousin. Il est primordial pour votre dos de bien utiliser la profondeur de l’assise.
  • Les pieds : Vos pieds doivent être bien positionnés à plat et toucher le sol, de même l’utilisation de repose-pieds est recommandée afin de faciliter une bonne posture.

Changer de position : Passer des heures assis avec la même position peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. Mais aussi créer des points de douleurs au niveau du dos. Le fait de se lever pour aller aux toilettes ou prendre une pause, permet de stimuler la circulation du sang. Enfin, cela  réduit la pression des disques intervertébraux.

En effet, pour adopter une bonne posture, il est impératif d’avoir un siège ergonomique. Ce dernier à la qualité de s’adapter simplement à votre corps. De plus, levez-vous et marchez régulièrement !

Quel matériel permet de garder une bonne position assise ?

L’aménagement de votre poste de travail avec des outils ergonomiques est recommandé. Adopter une bonne posture est important, mais cela reste difficile si vous ne possédez pas le bon matériel pour vous aider à garder une bonne position assise. 

En effet, en fonction du réglage du fauteuil, la hauteur du bureau, il est difficile d’éviter les maux de dos et de préserver ses jambes. 

C’est pourquoi, c’est important de choisir un équipement de qualité. Un siège de bureau ergonomique par exemple, avec plusieurs options dont le réglage de la hauteur, où un bureau électrique qui permet de régler la hauteur et donc d’alterner les conditions de travail (assis ou debout).

Mais aussi la souris ergonomique, elle réduira les risques de tendinites et les douleurs du canal carpien grâce à son poids, sa forme et la position des boutons. Elle permet à la main et au poignet d’avoir une bonne posture sans trop d’effort et peut aussi soulager les douleurs de la main voir même les guérir. La souris ergonomique est la plus adaptée pour une utilisation régulière et répétée. Pour résumer, elle doit être confortable et légère. La souris d’ordinateur est disponible sous plusieurs formats avec ou sans fil. En plusieurs coloris et plusieurs tailles disponibles selon vos préférences.  

Enfin, il ne faut surtout pas sous-estimer la position de l’ordinateur. L’écran de l’ordinateur, placé à la hauteur des yeux. De sorte à ne pas trop baisser la tête et limiter les douleurs aux cervicales. C’est d’ailleurs un des inconvénients de travailler longtemps sur une tablette ou un ordinateur portable. La tête est constamment vers le bas, les épaules baissées et le cou est tendu. Dans cette situation, il est recommandé de rajouter un pupitre afin de rehausser l’ordinateur portable au niveau de vos yeux. Cela vous permettra de travailler dans les meilleures conditions sans souffrir de maux de dos.

Ces différents produits vous aideront à mieux adopter et garder la bonne posture afin d’avoir un environnement de travail dynamique.

Pour plus précision et de conseils, vous pouvez aller faire un tour sur l’article dédié Comment bien s’assoir à son bureau  ?

Merci d’avoir lu cet article en entier. La semaine prochaine, on vous montre comment éliminer la fatigue oculaire.

Impatient ? Téléchargez notre livre blanc Comment s’équiper pour le télétravail ? Le guide pratique et ergonomique

Téléchargement Livre Blanc Comment s'equiper pour le télétravail

[Livre Blanc] Comment s'équiper pour le télétravail

Guide Pratique & Ergonomique

Des questions ? N’hésitez pas à revenir au sommaire thématique ou à nous contacter directement.

Qu’est-ce qu’un bon siège ergonomique ?

Qu’est-ce qu’un bon siège ergonomique ?

Nous avons élaboré une infographie pour vous donner quelques conseils dans le choix de votre prochain siège. Il ne s’agit pas de définir exactement le siège ergonomique. L’ergonomie est large et pour certains un bon siège ergonomique est un siège avec des réglages simplifiés et de taille standard pouvant s’adapter au plus grand nombre.

A l’inverse nous allons nous focaliser sur les conseils que l’on peut donner pour un siège ergonomique que l’on souhaite adapter à sa tailler et à ses tâches ! Car l’ergonomie c’est bien adapter les outils à l’homme pour lui faciliter la réalisation de ses tâches.

Il s’agit de bien comprendre, ce qu’est un siège ergonomique. Il ne s’agit pas simplement d’un siège confortable, d’un siège design ou même d’un siège simple d’utilisation.

Un bon siège ergonomique, c’est un siège qui s’adapte à vous et votre façon de travailler. C’est un siège qui vous apporte un bon niveau de soutien. C’est un siège qui vous permet de travailler sans sentir un contrainte physique particulière.

Voici donc quelques informations, qui nous l’espérons, vous permettrons de vous aider dans le choix de votre futur siège ergonomique :

Pour faire votre choix, un de nos Conseillers est là pour vous aider.

Vous pouvez aussi consulter notre catalogue : https://equilibre-france-ergonomie.fr/recevoir-le-catalogue-2017/

Comment bien choisir son siège ergonomique quand on est en surpoids?

Le choix de son siège ergonomique, un choix important!

En moyenne, nous passons 9,3 heures assis, causant chez 1 Français sur 2 une lombalgie.


De fait, les premières conséquences sont:

  • Des douleurs dorsales dues à une mauvaise posture/position assise
  • Des risques de blessures
  • L’enclin à certaines maladies telles que le diabète, le surpoids ou bien un cancer

Les conséquences sont d’autant plus fréquentes chez les personnes avec une morphologie plutôt endomorphe, et surtout en surpoids.

Une cause connue est l’adoption d’une mauvaise posture sur son poste de travail.

Et la conséquence de cela est souvent le fait d’un mobilier inadapté à son environnement, à soi-même et à ses tâches.

Un siège ergonomique, un besoin utilisateur!

Afin de répondre au mieux aux différents problèmes de l’utilisateur, un aménagement de son poste de travail est nécessaire en fonction de sa morphologie et de ses besoins.

Pour limiter les risques de maladies professionnelles, il est ESSENTIEL de bien choisir son siège de bureau.

Les différents critères de sélection d’un siège ergonomique sont:

  • la bonne position: le siège ergonomique doit permettre à l’utilisateur d’adopter une bonne position aussi (une bonne distance oeil-écran, assis au fond du siège, l’avant-bras à l’horizontale, les genoux en angle de 90°, les pieds au sol)
  • la prise en compte de la morphologie de l’utilisateur: le bon siège ergonomique doit correspondre parfaitement à l’utilisateur. (l’assise, le dossier, les accoudoirs)
  • la durée de l’utilisation du siège: il est essentiel que le siège ergonomique puisse s’adapter à l’activité de l’utilisateur. (Durée du temps passée assis)
  • le mécanisme du siège: le siège ergonomique doit être simple d’utilisation et adapter à l’activité de l’utilisateur.

Choisir son siège c’est donc en trouver UN que l’on adapte/règle à soi, en fonction de son activité!

Pour cela, nous vous conseillons de faire attention aux éléments suivants:

  • la profondeur d’assise (afin d’être toujours assis au fond de son siège)
  • la largeur d’assise (pour ne pas être gêné par les accoudoirs – ni trop loin ni trop près de soi)
  • la hauteur du dossier (pour l’adapter à sa taille)
  • le réglage de la bascule assise-dossier pour trouver le bon angle tronc-jambe!

Le SPINAL 600, la solution d’ÉQUILIBRE ERGONOMIE

Pour limiter les risques de maladies professionnelles, ÉQUILIBRE ERGONOMIE propose un siège ergonomique correctif de posture pour personnes fortes: Siège SPINAL 600.

Le siège SPINAL 600 est conçu pour les utilisateurs mesurant jusqu’à 1m95 et ayant une morphologie forte.

2 technologie brevetées sont réunis dans un siège ergonomique.

Le siège ergonomique proposé par ÉQUILIBRE contient 2 technologies: sur le dossier et sur l’assise.

Le siège SPINAL 600 permet à l’utilisateur d’avoir un dossier souple intégrant des sangles, avec un galbe épousant le creux lombaire. Aussi, le siège est doté d’un coussin gonflable lombaire permet de soulager cette zone en tension.

Grâce à la technologie Probax, le siège ergonomique est doté d’une double densité de mousse ce qui permet le redressement de la zone pelvienne et ainsi permet à l’utilisateur d’adopter une meilleure posture.

Son assise de 60 cm de large avec des accoudoirs réglables en largeur apporte de l’aisance de mouvement pour son utilisateur.

Lien pour en savoir plus:

https://www.passeportsante.net/fr/Actualites/Nouvelles/Fiche.aspx?doc=assis-travail-sante-problemes-cardiques

http://www.canalvie.com/sante-beaute/sante/prevention-et-maladies/assis-toute-la-journee-les-effets-sur-la-sante-1.1043816

        

Bien choisir sa souris informatique !

Le choix d’une souris, quelle utilité ?

Nous passons 8h à 9h sur un écran d’ordinateur, dont 8h à notre poste de travail. De même, on utilise de façon quotidienne un ordinateur. De ce fait, nous accumulons des mouvements de va-et-vient souris/claviers de manière répétitive.

Or la répétition de ces mouvements et un matériel inadéquat peut nuire à votre santé !

Aujourd’hui, 600 000 personnes sont touchées par la pathologie suivante: le syndrome du canal carpien !

Sur 600 000 personnes atteintes de cette pathologie, 130 000 doivent être opérées. (Lien de l’étude)

Cette maladie professionnelle apparaît suite à des tensions et flexions répétitives du poignet! Ceci peut entraîner des douleurs au niveau de la main, de l’avant-bras mais également de l’épaule.

L’apparition du syndrome du canal carpien est la conséquence d’une position non naturelle de la main, souvent due à l’utilisation d’une souris “classique”.

Une souris ergonomique pour l’utilisateur

Afin de répondre au mieux au problème de l’utilisateur, un aménagement ergonomique de son poste de travail doit être à prévoir.

Pour réduire les douleurs à la main et aux poignets, il est indispensable de sélectionner un matériel adapté.

En position naturelle, la souris doit permettre à la main d’être dans le prolongement de l’avant-bras, sans que l’utilisateur ressente de tension.

Pour une bonne prise en main, l’utilisateur doit choisir une souris correspondant à la dimension de sa main.

Pour réduire les flexions et les mouvements des doigts répétitifs, les boutons doivent être clivable facilement ainsi que le glissement de la roulette.

Afin de réduire/éliminer les mouvements inutiles du poignet, il faut que le curseur soit à la bonne vitesse, l’utilisateur ne doit pas bouger la souris de plus de 5 cm.

Quelles souris ergonomique choisir?

Pour lutter contre l’apparition des TMS et ainsi éviter la
manifestation du syndrome du canal carpien, le choix de la souris ergonomique est essentiel.

Le choix de la bonne souris ergonomique doit reposer sur 3 critères:

  • Le besoin et sa fonction
  • Une souris à sa taille
  • Une souris ergonomique intuitive

La gamme de souris Equilibre Ergonomique, un choix avant tout!

Pour lutter contre les TMS et notamment éviter ou soulager les douleurs causées par le syndrome du canal carpien, EQUILIBRE ERGONOMIQUE propose une large gamme de souris ergonomiques: les souris ergonomique PERIXX.

Notre large gamme de souris ergonomique PERIXX offre à l’utilisateur un choix de souris répondant à son/ses besoin(s). Nos souris ergonomiques verticales permettent à l’utilisateur d’avoir un poignet dans une position confortable et beaucoup plus naturelle qu’avec une souris normale.

Notre PLUS ERGO est qu’avec cette game, nous offrons à l’utilisateur une souris avec un design moderne qui s’adapte parfaitement à tous types d’activité, ainsi que des fonctionnalités qui vont contrer les risques de TMS mais aussi soulager les personnes souffrant de douleurs au niveau du poignet.

De fait, il s’agit de souris qui s’adaptent aux problématiques de chacun et qui existent en filaire ou sans fil, aussi bien pour les droitiers que pour les gauchers et en petites et grandes tailles.

Bien choisir sa taille de souris ergonomique:

Aussi, pour bien choisir la taille de sa souris verticale ergonomique, vous pouvez mesurer la distance entre votre Majeur et la jonction entre votre main et votre poignet. Voici votre model si votre mesure est:

  • Large: 17,5 cm et plus
  • Médium: inférieur à 17,5 cm et supérieur à 15 cm
  • Small : inférieur à 15 cm

 

A quoi sert un pupitre ergonomique ?

Un porte-document, quelle utilité ?

Le pupitre, pourquoi ?

Les documents papiers sont encore bien présents dans nos habitude de travail. Nous passons entre sept et huit heures par jour assis sur notre poste de travail à consulter des documents papier et sous format informatique.

De fait, nous accumulons la répétition de mouvements de la tête entre nos documents papier et informatique. En outre, pour la consultation de ces documents, les utilisateurs ont tendance à reculer le clavier pour les mettre en évidence.

Donc en plus de mouvement répétés au niveau de la tête, les utilisateurs sont donc obligés d’avoir les bras tendus pour la prise de notes.

Cette mauvaise posture engendre des douleurs aux cervicales et épaules qui peuvent perdurer et devenir un trouble musculosquelettique (TMS).

Les besoins des utilisateurs dans leur poste de travail

Pour répondre aux différents problèmes des utilisateurs, un aménagement de son poste de travail de manière ergonomique est à prévoir.

En effet pour réduire les douleurs aux cervicaux dû à une mauvaise posture, il est indispensable de permettre aux personnes d’avoir leurs documents papier dans leurs champs visuels lorsqu’ils sont sur ordinateur.

En position naturelle, l’utilisateur va pouvoir consulter ses documents sans baisser la tête. Et en plus, avoir leur clavier plus près pour éviter une extension des bras pour la prise de notes.

Cette correction de posture au travail va permettre de soulager les tensions et douleurs existantes.

Des solutions ergonomiques pour répondre aux besoins utilisateurs ?

Pour répondre aux différents besoins et résoudre les problèmes, il existe différents types de porte-documents préventifs pour adapter le poste de travail de l’utilisateur.

Parmi ces produits existant sur le marché on y trouve le classique support de document qui permet à l’utilisateur de mettre ses documents papiers dans des pochettes et ainsi y avoir accès en tournant les pochettes.

Cependant, ce format ne permet ni une modification manuscrite rapide ni une consultation de ses documents sans tourner la tête. On réalise donc toujours une flexion répétée.

D’autres solutions semblent plus adaptées à la problématique.

Il existe également le pupitre qui, par rapport au support de document, va optimiser l’espace de travail de l’utilisateur de manière ergonomique mais également répondre à leurs besoins afin de diminuer les risques de TMS.

Que propose Equilibre Ergonomie ? Quelle solution pour répondre aux besoins?

Pour lutter contre les TMS et éviter les douleurs cervicales, EQUILIBRE propose la solution ergonomique suivante: le pupitre avec plateau coulissant MAX VIEX.

Notre pupitre de bureau ergonomique MAX VIEW dispose d’un plateau coulissant blanc. Cela permet à l’utilisateur de mettre ses documents papiers en face de soi. Cela permet de ne pas effectuer de flexion des cervicales ou du buste pour y avoir accès. En plus, cela permet de conserver son clavier à porter de main.

Notre PLUS ERGO avec ce pupitre est de permettre aux personnes de pouvoir consulter les documents sans être gêné par les reflets. Que cela soit de la lumière extérieurs ou de son écran en plaçant son document sous la chemise transparente antireflet.

Aussi afin de conserver un port de tête naturel et de l’adapter à chacun, le pupitre MAX VIEW réglable en hauteur et inclinaison.

En résumé, l’utilisateur optimise de la place sur son espace de travail. Et tout cela en plaçant son document face à lui. Tout en corrigeant sa posture face à l’écran afin d’éviter les douleurs cervicales et autres TMS.

Souris verticale, pourquoi l’adopter ?

Pourquoi devons-nous tous opter pour une souris verticale ? 

On compte aujourd’hui plus 600 000 personnes touchées par le syndrome du canal carpien en France dont 130 000 doivent être opérées. En somme, ce syndrome se traduit par des douleurs au poignet. Voir un fourmillement dans les doigts ou même un déficit moteur au niveau du pouce. Ainsi, ces nombreux symptômes résultent de la compression du nerf médian au niveau du poignet. Cela est dus à l’adoption d’une posture fixe devant un écran et la manipulation répétitive de la souris qui nous force à adopter des positions peu naturelles pour le corps.

Comment réduire les risques d’apparition du syndrome du canal carpien ?

En changeant nos habitudes de travail :

La disposition de la souris a son importance : elle doit être placée dans le prolongement du clavier de manière à ne pas forcer sur les muscles du bras et des épaules.
Faites des pauses régulièrement et réalisez des exercices pour détendre vos doigts et vos poignets :
Secouez vos mains comme si elles étaient mouillées.
Tapotez vos doigts sur le bureau en faisant des mouvements de droite à gauche.

En utilisant une souris verticale :

Conçu pour contrer les facteurs aggravants dans l’apparition de TMS, l’utilisation de la souris verticale est la même que pour les souris standards. En fait, son grand avantage c’est qu’elle place le poignet dans une position confortable et beaucoup plus naturelle qu’une souris classique.
Au contraire, la souris classique entraine la cassure du poignet et une flexion des os de l’avant bras la souris ergonomique laissera le poignet dans l’alignement du bras évitant ainsi la compression des nerfs.
En somme, elle est recommandée pour les personnes souffrant de douleurs au niveau du poignet et du coude. Aussi, elle est utilisée en prévention ou en curatif pour réduire considérablement les symptômes.Accessoire ergonomique de choix elle s’adapte aux problématiques de chacun. Elle existe en filaire ou sans fil, pour droitier et pour gaucher, en petite et grande taille.

Enfin, adoptez une bonne posture lors de votre travail sur écran. Dès lors, cela passe aussi par l’acquisition d’un bon siège et un bon réglage de votre poste de travail.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Autres sources :

http://www.e-sante.fr/souris-attaquent-canal-carpien/actualite/1473
https://www.ameli.fr/assure/sante/themes/syndrome-canal-carpien/comprendre-syndrome-canal-carpien

Comment bien s’assoir à son bureau ?

Nos modes de vie dits sédentaires sont en grande partie responsables du mal du siècle : les troubles musculo-squelettiques ou TMS. Dès lors, pour les éviter ou moins les prévenir il existe différents moyens.

 Comment régler son poste de travail :

Régler son siège :

Asseyez vous au fond de votre siège. Puis réglez la hauteur de l’assise de sorte à ce qu’elle vous ayez les pieds bien à plat au sol. Tout en offrant un angle à 90° à l’articulation de votre genou. D’autre part, si votre siège dispose d’accoudoirs : réglez la hauteur de ceux-ci de façon à ce que vos bras soient relâchés et proches du corps. Enfin, rapprochez vous ensuite du bureau (si cela est possible) et réglez la hauteur afin que vos bras reposent sur le plan de travail tout en restant sur les accoudoirs.

Régler son écran :

L’ergonomie du poste de travail peut être améliorée en réglant simplement son écran. D’abord, placez le à 50/70 cm de votre œil. Augmentez légèrement la hauteur de votre écran. Afin qu’une fois assis de façon droite au poste de travail votre regard atteigne le haut de l’écran.
Ce réglage peut être effectué par le rehaussement de l’écran avec une ramette de papier ou grâce à un bras support écran.

Quelques conseils supplémentaires :

Variez vos positions ! Pour lutter contre l’immobilisme vous misez sur un bureau réglable en hauteur qui permet de passer de la position assise à debout en quelques secondes.
Des outils pour soulager les points de douleurs :
Le support de document ou pupitre : A placer entre son écran et son clavier il permet de positionner les documents directement dans sa zone de vision. Cela vous permet de réduire les sollicitations des cervicales et de limiter la fatigue visuelle.

La souris verticale : Elle libérera le poignet et évitera les pressions et frottements effectués par le plan de travail sur le poignet. Donc, elle aide à la prévention des TMS comme les symptômes du canal carpien par exemple.

Définition de l’ergonomie

L’ergonomie, un principe parfois mal compris ou interprété. Heureusement, on le décrypte pour vous dans ce court article !

Définition de l’ergonomie

Étymologiquement, le mot ergonomie s’explique par les composantes grecques «ergon» (travail) et «nomos» (loi). L’ergonomie est l’ensemble des lois naturelles liées au travail.

L’ergonomie consiste à analyser les situations de travail pour adapter les équipements et infrastructures à l’homme pour ainsi améliorer les conditions de travail.

L’ergonomie a comme objectif le bien-être physique et mental de l’homme dans une situation de travail.

Ce qui est ergonomique est donc ce qui est adapté à l’homme, son environnement et ses conditions de travail sous la triple nécessité de fiabilité, d’efficacité, et de facilité d’emploi.

L’ergonomie et la biomécanique

Les principes de base de la biomécanique s’appuient sur le système physiologique (l’irrigation sanguine des muscles et l’alimentation des articulations) et sur la mécanique (les forces exercées sur les muscles et le squelette).

La biomécanique nous permet de mieux comprendre la résistance aux forces des appareils ligamenteux et le soutien du corps humain.

Équilibre, passionné, par la biomécanique du corps humain, sélectionne les produits favorisant la meilleure posture « ergonomique » de l’utilisateur, en tenant compte de son TMS ou de son handicap, afin de permettre :
–   L’allégement des charges exercées par le corps
–   Un meilleur soutien du corps et ses membres
–   Une sollicitation minimum des parties fragiles (muscles et squelette)

Nos solutions ergonomiques liées aux parties du corps

Comment savoir quel sera votre fauteuil ou outil de travail adapté selon vos besoins ? Voici nos différentes solutions ergonomiques liées aux parties du corps.

CRÂNE ET VERTÈBRES CERVICALES : Fauteuils avec appui cervical, coussin d’appui cervical, pupitres de bureau, supports de documents, supports pour écrans, et toutes solutions évitant flexions et torsions des cervicales…

YEUX : Eclairage, adapté au poste ou d’ambiance, supports pour écrans…

OREILLES : Cloisons absorption acoustique…

VERTÈBRES DORSALES : Fauteuils avec dossiers adaptés (appui cervical et accoudoirs adéquats) avec appui lombaire prononcé ou souple et appuis latéraux, pupitres de bureau, supports de documents, supports pour écrans ou portables, pointeurs ergonomiques, postes de travail réglables en hauteur et toutes solutions évitant flexions et torsions du buste…

Prenez soin de vous  ! Equipez vous  !

VERTÈBRES SACRÉES ET COCCYX : Fauteuils avec dossiers et assises adaptés, coussins d’assises adaptées, postes de travail réglables en hauteur et toutes solutions soulageant les pressions exercées par le corps sur ces zones…

THORAX : Sièges favorisant l’ouverture du buste, ou avec appui plexus, postes de travail réglables en hauteur…

ÉPAULE : Fauteuils avec accoudoirs adaptés, fauteuils enveloppant le haut du dos, supports pour bras ou avant-bras, pointeurs et souris adaptés, postes de travail réglable en hauteur…

COUDE : Fauteuils avec accoudoirs adaptés, supports pour bras ou avant-bras, pointeurs et souris adaptés…

POIGNÉE / MAIN : Supports pour bras ou avant-bras, claviers adaptés, pointeurs adaptés, souris adaptés…

HANCHE : Fauteuils avec assise adaptée, repose-jambe(s), repose-pieds adéquat, postes de travail réglables en hauteur…

GENOU : Fauteuils avec assise adaptée, repose-jambe(s), repose-pieds adéquats, postes de travail réglables en hauteur…

CHEVILLE / PIED : Repose-jambe(s), reposes-pieds adéquats…

OBÉSITÉ
Fauteuils adaptés, postes de travail réglable en hauteur, et toutes solutions permettant que le poste soit adapté…

PETITES / GRANDES TAILLES
Fauteuils adaptés aux morphologies, supports pour écrans, postes de travail réglable en hauteur, et toutes solutions permettant que le poste soit adapté…

PROBLÈMES D’ÉQUILIBRE
Fauteuils électriques ou non, sécurisés avec frein à main, blocage de la rotation et basculement pour aide au relevage, postes de travail réglable en hauteur, et toutes solutions permettant que le poste soit adapté…