< class="hero__title col-12">

LE POSTE DE TRAVAIL REGLABLE

Alterner les positions assis-debout

Le corps humain n’a pas été conçu pour être assis pendant de longues périodes. Pourtant, nous restons assis entre 5 et 7 heures par jour au travail et cette situation statique et prolongée favorise les troubles musculo-squelettiques (TMS).

Notre musculation n’est plus active, notre colonne vertébrale supporte seule le poids de notre corps et la circulation sanguine est au ralenti. Notre concentration est perturbée et notre capacité au travail en pâtit.

Notre corps a besoin de bouger et les postes de travail réglables nous aident en cela. Ils s’ajustent à la bonne hauteur par rapport à votre morphologie et la nature de votre travail. Ils vous permettent de passer, en quelques secondes, de la position assise à la position debout favorisant ainsi le mouvement et la circulation sanguine.

Alterner sa position assise avec une position debout assis !

Cette position a pour effet d’ouvrir l’angle Tronc-Cuisse (= ou > à 100-110° environ) bon pour le fonctionnement digestif et respiratoire. Cette position favorise ainsi naturellement un bon placement du rachis. On règle la hauteur de son plan de travail en conséquence et en fonction de sa taille (entre 80 cm et 1 m). Couplée avec l’utilisation d’un siège dont l’assise est légèrement inclinée vers l’avant (entre 5 et 15°), le tronc se place mieux dans l’espace et la courbe lombaire reprend sa position naturelle. L’appui lombaire du siège apporte une sensation de confort et compense la tension restante des muscles du bas du dos.

Quel que soit le siège utilisé, il est important d’éviter le blocage prolongé (position statique) du mouvement des membres inférieurs.

Travailler ponctuellement debout, le corps reprend sa position naturelle !

La masse musculaire de notre corps est presque totalement sollicitée et nos charges sont mieux réparties sur les différentes parties du corps. Ainsi, chaque muscle et chaque articulation qui contribuent à maintenir une position droite sont moins tendus. Ce changement de position améliore l’apport en sang vers les muscles en activité.

Ces deux effets combinés réduisent la sensation de fatigue généralisée. L’organisation de l’espace de travail constitue un autre aspect important. Nous devons avoir suffisamment d’espace pour nous déplacer et changer de position. Un repose-pieds permet de transférer le poids de son corps d’une jambe à une autre. Un soutien du coude pour le travail de précision aide à réduire la tension dans le haut des bras et le cou. Les outils doivent être à notre portée pour éviter tout mouvement de torsion ou de flexion.

Une question ?

Besoin d’informations ? Nos services ? Compétences ? Aide technique ? Ou recrutement ?