< class="hero__title col-12">

L’Ergonomie en Cuisine

ARTICLE SPECIAL JOURNÉE MONDIALE DES CUISINIERS

Tous les 20 octobre, on célèbre les cuisiniers !

SE RESTAURER, UNE NÉCESSITÉ

Inventée en 2004 par l’Organisation des Nations Unies, la journée mondiale des cuisiniers à pour but est de reconnaître la profession de chef(fe).

C’est pourquoi, à cette occasion, l’ONU organise des évènements caritatifs comme des repas solidaires, des démonstrations ou encore des concours de cuisine entre chefs.

LA CUISINE, UN PATRIMOINE CULTUREL

Se nourrir est essentiel pour notre corps. Les ingrédients en sont le carburant et la cuisine l’art de les sublimer.

C’est aussi un patrimoine culinaire et culturel inestimable. A travers des saveurs et des recettes traditionnelles, les cuisiniers nous partagent leur passion, leur culture et leur savoir-faire.

Notre goût et nos papilles voyagent.

UN SUJET QHSE : LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES CUISINIERS

Travailler dans la restauration n’est pas sans repos. Que l’on travaille dans un restaurant gastronomique, dans la restauration rapide ou dans une cantine, les mauvaises postures sont bien présentes au quotidien.

Dans le sprint des services du midi et du soir, les cuisiniers ne font pas forcément attention à leur posture. On se baisse pour le four, on se penche pour découper et assaisonner, on mélange avec la force de notre bras, etc… Des positions variées, parfois assis, parfois debout mais toujours physique et sous pression pour servir les clients rapidement.

Le métier de cuisinier demande aussi un effort pour se servir du matériel de cuisine.

À vide, les casseroles, marmites, plats et plateaux sont déjà lourds. Rempli, c’est encore pire.

Ainsi, allier le port de charge à des mauvaises postures répétées fatigue les muscles et créer des douleurs et des troubles musculo-squelettiques. Il est alors primordiale de bien aménager les postes de travail pour limiter les problèmes de santé.

Un oeil sur l'ergonomie et cuisinier

ERGONOMIE CUISINE & SANTÉ

Conseils ergonomiques : Comment bien aménager des cuisines ?

Pour aménager un cuisinier ou un employé en restauration, il faut d’abord prendre en compte ses points de douleurs et analyser ses tâches pour adapter au mieux son poste de travail.

Ensuite, il faut prendre en compte la disposition de la cuisine : l’emplacement du mobilier (four, plaques de cuisson, ustensils… ) mais aussi le nombre d’employés présents et les zones de passage sont des critères à évaluer.

Enfin, il faut prendre en compte les normes d’hygiène. Un revêtement anti-tâche et facile à nettoyer pour l’ensemble du matériel est alors nécessaire.

L’ergonomie appliquée en cuisine

Dans le cadre d’un aménagement de poste d’un cuisinier, une chaise ergonomique assis-debout peut-être à privilégier pour plusieurs raisons :

  • Permettre une demi-position à hauteur du plan de travail et du service des plats.
  • S’assoir et se lever sans effort pour ainsi rester dynamique et actif.
  • Reposer ses jambes et son dos de temps à autre en s’appuyant sur la chaise (Pensez aux roulettes autobloquantes pour éviter une chute)

Pour ce siège cuisinier, un revêtement en vinyle ou simili cuir est idéal pour un entretien facile. 

Pour un poste informatique en cuisine, notamment pour la prise de commande, nous vous conseillons d’opter pour des appareils électroniques ayant un bon indice d’étanchéité et extra plat pour une désinfection rapide de ces derniers.

Le personnel ayant des besoins spécifiques ou reconnu travailleur handicapé (RQTH) nécessite un accompagnement personnalisé pour choisir du mobilier adapté.