Comment bien s’assoir à son bureau ?

Nos modes de vie dits sédentaires sont en grande partie responsables du mal du siècle : les troubles musculo-squelettiques ou TMS. Dès lors, pour les éviter ou moins les prévenir il existe différents moyens.

 Comment régler son poste de travail :

Régler son siège :

Asseyez vous au fond de votre siège. Puis réglez la hauteur de l’assise de sorte à ce qu’elle vous ayez les pieds bien à plat au sol. Tout en offrant un angle à 90° à l’articulation de votre genou. D’autre part, si votre siège dispose d’accoudoirs : réglez la hauteur de ceux-ci de façon à ce que vos bras soient relâchés et proches du corps. Enfin, rapprochez vous ensuite du bureau (si cela est possible) et réglez la hauteur afin que vos bras reposent sur le plan de travail tout en restant sur les accoudoirs.

Régler son écran :

L’ergonomie du poste de travail peut être améliorée en réglant simplement son écran. D’abord, placez le à 50/70 cm de votre œil. Augmentez légèrement la hauteur de votre écran. Afin qu’une fois assis de façon droite au poste de travail votre regard atteigne le haut de l’écran.
Ce réglage peut être effectué par le rehaussement de l’écran avec une ramette de papier ou grâce à un bras support écran.

Quelques conseils supplémentaires :

Variez vos positions ! Pour lutter contre l’immobilisme vous misez sur un bureau réglable en hauteur qui permet de passer de la position assise à debout en quelques secondes.
Des outils pour soulager les points de douleurs :
Le support de document ou pupitre : A placer entre son écran et son clavier il permet de positionner les documents directement dans sa zone de vision. Cela vous permet de réduire les sollicitations des cervicales et de limiter la fatigue visuelle.

La souris verticale : Elle libérera le poignet et évitera les pressions et frottements effectués par le plan de travail sur le poignet. Donc, elle aide à la prévention des TMS comme les symptômes du canal carpien par exemple.